Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 09:30
J.A. JANCE : Point de chutes

Et chutes à point !

J.A. JANCE : Point de chutes

Si vous êtes un fidèle visiteur de ce blog, et plus particulièrement de ma rétrospective Série Noire, point n'est besoin de présenter J.P. Beaumont, inspecteur de la police de Seattle, qui exerce ce métier non pas pour l'appât du gain mais par vocation, presque par amour.

Détaché comme conseiller auprès du réalisateur de cinéma Sam Ciné Goldfarb, il doit veiller à une bonne image de marque de la police, à ce que les faits et gestes des policiers ne soient pas dénaturés dans le film. En un mot, qu'on ne les prenne pas pour des guignols.

C'est difficile avec quelqu'un comme Sam Ciné Goldfarb, un réalisateur imbu de sa petite personne et qui se préoccupe plus de sensationnel que de véracité.

En tout cas le cadavre qui flotte entre deux eaux dans le port de Seattle, au moment d'effectuer une prise de vue, est bien réel celui-là. Et parce qu'il a un accrochage avec l'un de ses jeunes collègues de la Criminelle, qui fait des pieds et des mains pour se mettre en valeur, J.P. Beaumont décide d'enquêter en parallèle.

Une enquête qui le conduira à côtoyer des monteurs en charpente métallique. Des monteurs qui savent descendre en chute libre du 43è étage, et cela sans filet. Par exemple Angie Dixon. Mais est-ce bien un accident ?

Dans cette cinquième aventure, Beaumont prend un peu plus d'étoffe, est toujours fâché avec le matériel téléphonique moderne, branle souvent du chef mais est toujours aussi efficace et éminemment sympathique.

 

Si J.A. Jance n'innove pas beaucoup, elle construit des romans solides, agréables à lire, et c'est le principal, pour ne pas dire l'essentiel.

 

Il y a une chose sur les hôpitaux que je ne suis jamais arrivé à comprendre : si les malades sont censément là pour se reposer et reprendre des forces, comment se fait-il que les infirmières les réveillent à l'aube, les nourrissent, prennent leur température puis les abandonnent toute la journée à ne rien faire?

 

Bonne question, n'est-ce pas ?

J.A. JANCE : Point de chutes (A more perfect union - 1988. Traduction de Simone Hilling). Série Noire N°2196. Parution août 1989. 288 pages. 7,80€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables