Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 06:22
Charles WILLIAMS : Je t'attends au tournant

Et ne dérape pas dans le virage !

Charles WILLIAMS : Je t'attends au tournant

Les éditeurs usent parfois de pratiques douteuses qui m'énervent. L'impression qu'ils prennent le lecteur pour un gogo. Prenons pour exemple le roman de Charles Williams Je t'attends au tournant.

Ce roman publié en 1955 sous le numéro 246 a bénéficié de rééditions dans les collections annexes de la Série Noire que furent Poche Noire et Carré Noir. Jusque là, rien de répréhensible. Mais, car il y a un mais, ce roman a bénéficié de ce qui aurait dû n'être qu'une réimpression lors de la sortie de l'adaptation cinématographique de Dennis Hopper en 1990 avec dans les rôles principaux Don Johnson, Virginia Madsen et Jennifer Connely. Pour les amateurs il s'agissait de Hot Spot.

Donc ce roman a été réédité en 1991 sous le numéro 2262, ce qui a pu induire des lecteurs en erreur, pensant qu'il s'agissait d'un inédit mais qui bénéficiait uniquement de la sortie en salle du film.

 

Intéressons-nous à l'histoire :

Harry Madox, un homme au passé mystérieux, arrive dans la petite ville de Taylor. Il se fait embaucher comme vendeur de voitures par George Harshaw, un homme qui vieillit dans le calme et la tranquillité.

Madox se sent immédiatement attiré par le charme de la belle Gloria Harper qui dirige un service de prêt non loin du garage où il travaille.

Il fait également une étonnante constatation : la chaleur provoque de nombreux incendies et tous les employés de la banque locale sont des pompiers volontaires.

Dolly, la femme du patron, jette son dévolu sur Madox et lorsque celui-ci dévalise la banque à la faveur d'un incendie, elle lui fournit un alibi.

Mais voilà, Madox tombe amoureux de la belle Gloria, ce qui ne plait pas du tout à Dolly. Et celle-ci n'aura de cesse, et par tous les moyens, de conquérir notre Madox bien empoisonné.

 

Charles Williams, qui s'est suicidé à bord de son bateau en avril 1975, est l'auteur des célèbres Fantasia chez les ploucs, Aux urnes les ploucs, et de bien d'autres ouvrages à redécouvrir comme La fille des collines, La mare aux diams ou encore De sang sur mer d'huile.

Réédition sous le numéro 2262 le 24 janvier 1991. 224 pages. 6,05€.

Réédition sous le numéro 2262 le 24 janvier 1991. 224 pages. 6,05€.

Réédition Poche Noire N°74. Parution janvier 1969. 192 pages.

Réédition Poche Noire N°74. Parution janvier 1969. 192 pages.

Réédition Carré Noir N°303. Parution mars 1979. 224 pages. 3,80€.

Réédition Carré Noir N°303. Parution mars 1979. 224 pages. 3,80€.

Charles WILLIAMS : Je t'attends au tournant (Hell Hath no Fury - 1953. Traduction de Bruno Martin). Série Noire n°246. Première parution 1955.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Gapésie 02/09/2015 10:14

Bonjour,

Cette double numérotation d'un même titre est en effet extraordinaire. Il me semble bien que le seul autre exemple de cette curieuse pratique dans la collection " Série Noire " concerne " Sur un air de navaja " Si, dans le cas du roman de Chandler elle peut s'expliquer par une traduction complétée ce n'est pas le cas de " Hot spot" qui a simplement été réédité sous un autre titre que celui d'origine à l'occasion de la sortie d'un film. Dans ce contexte, on peut même s'étonner que Gallimard n'ait pas récidiver en donnant un autre numéro à " De sang sur mer d'huile " quand le film " Calme blanc " est sorti en 1989...
Pour en revenir à "Hot spot ", il fait partie de mon petit panthéon personnel de romans noirs et je vous remercie de l'avoir mis à l'honneur aujourd'hui.

Salutations

Oncle Paul 03/09/2015 16:20

Bonjour
Cette façon de procéder est inhabituelle à la Série Noire mais elle a largement été employée au Fleuve Noir au début des années 1980. Une façon de pallier le manque de manuscrits ?
Salutations

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables