Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 07:58

On se demande ce qu'elle y fait...

Jean-Paul DEMURE : La belle dame dans un violon.

La belle dame, c'est Patricia Cohen, inspectrice stagiaire.

L'arrivée d'un inspecteur-stagiaire ne passe jamais inaperçue dans un commissariat, surtout lorsque le dit stagiaire se trouve être une belle et charmante jeune femme.

Et les mâles, du plus jeune au plus vieux, du simple planton au plus gradé, tirent une langue longue comme le tapis rouge déroulé dans une nef lors d'un mariage princier, leurs yeux montés sur ressorts. Tout à fait genre Loup de Tex Avery.

Principalement l'inspecteur Chapron, un peu le Don Juan du commissariat. Quant à Puymichel, il se voit confier le poulailler pendant les vacances bien méritées du commissaire.

Chapron prend en charge la jeune stagiaire et pour lui faire plaisir, et se faire mousser, l'entraîne dans une boîte de nuit afin de lui présenter l'un de ses indics.

Mais entre le rêve et la réalité, il y a une grosse différence. Le déshonneur, c'est lui qui va le subir, et ce devant la gente dame.

Or le déshonneur se lave dans le sang. Pauvre Puymichel qui va être obligé de dénouer une situation inextricable avant la fin des vacances du commissaire, attendant les siennes avec impatience.

 

La belle dame dans un violon est le cinquième roman de Jean-Paul Demure, le troisième publié à la Série Noire.

Né le 23 octobre 1941 à Clermont-Ferrand, il se décrit ainsi : cancre auvergnat, acteur décentralisé, chauffeur-livreur, bidasse, acteur parisien, époux étudiant en psychologie, écriveur, père, préposé auxiliaire à la distribution, animateur en réanimation culturelle, chômeur, vendeur de Bibles, chômeur, crêpier, provisoirement jardinier, un brin défeuillé mais vert.

Avant d'aborder le roman policier, ses premiers textes sont publiés dans des revues telles que Les Temps modernes, Milieu, Mi-nuit,

Ces renseignements, je les ai empruntés sans vergogne dans le second volume de S.N. voyage au bout de la Noire, paru chez Futuropolis, l'ancêtre des Auteurs de la Série Noire édité chez Joseph K, des ouvrages signés et dirigés par Claude Mesplède et Jean-Jacques Schléret.

 

Jean-Paul DEMURE : La belle dame dans un violon. Série Noire N°2034. Parution décembre 1985. 224 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Gaspésie 21/08/2015 15:48

Bonjour,
Les hasards des achats sur les brocantes et des choix dans une grosse PAL ont fait que j'ai lu très récemment ce titre et "Le fils du vent" dans lequel apparait également l'inspecteur Puymichel. Lus à la suite, ces deux livres donnent l'impression d'initier une série assez proche dans sa forme à celle de MacBain. J'ignore bien sûr si Jean-Paul Demure avait un tel projet mais la question m'intrigue.
Salutations.

Oncle Paul 21/08/2015 16:23

Bonjour
Les auteurs de romans policiers en général aiment bien mettre en scène des héros récurrents, mais parfois ceux-ci ne traversent que deux ou trois ouvrages. Dans Découpe sombre puis Aix-Abrupto, Jean Paul Demure délaisse son inspecteur Puymichel. Et je ne sais pas s'il l'a repris pour ses romans publiés chez Rivages.
Bien à vous

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables