Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 10:45
Jean AMILA : Au balcon d'Hiroshima.

Il y a soixante-dix ans : Hiroshima...

Jean AMILA : Au balcon d'Hiroshima.

Ce roman, le vingt et unième et dernier ouvrage de Jean Amila paru à la Série Noire, nous entraîne directement à Tokyo en 1945, lors de l'offensive américaine sur le pays du Soleil Levant, et nous conte dans un style franc, direct, avec un argot qui date un peu, une histoire résolument noire et antimilitariste.

 

Roger des Amandiers, à la suite d'un hold-up qui tourne mal, se trouve en possession d'une forte somme d'argent. Il s'enfuit au Japon se faire une nouvelle identité et une nouvelle vie. Mais bientôt la guerre changera les données du problème.

Deux de ses anciens complices se mettent à sa recherche et en même temps il perd sa femme et ses enfants lors d'un bombardement aérien. Et le cauchemar commence...

 

Roman assez court mais très prenant, très poignant, à l'écriture alerte et aux phrases incisives, Au balcon d'Hiroshima vaut plus pour les descriptions d'Hiroshima durant le bombardement et la suite, que par l'intrigue. Jean Amila établissait, quarante ans après ce lâcher de bombes et non de colombes, un constat impitoyable des horreurs de la guerre.

 

Curiosité:

Au balcon d'Hiroshima a obtenu le Prix Mystère de la Critique 1986.

 

En un sens ils comprenaient que le sort d'un guerre se jouait sur des massacres d'innocents.

Jean AMILA : Au balcon d'Hiroshima.

Jean AMILA : Au balcon d'Hiroshima. Série Noire N°2007. Première parution mai 1985. Réédition mars 1997. 192 pages. 4,90€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables