Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 08:36

Hommage à Boris...

Boris et François DARNAUDET : Daguerra.

Armand Delange, journaliste dans un journal à sensation, était également un écrivain de romans porno sous le pseudo de Ramon Chandler avec des titres comme Au pieu, ma jolie ! ou Le gland sommeille.

Il est découvert chez lui la gorge tranchée et émasculé. Luc Vandel, qui l’a côtoyé à ses débuts, pense tenir un article intéressant pour le mensuel qu’il a fondé : Pervers mystères de Paris. Il est assisté de Caroline, documentaliste, et de Stéphanie, illustratrice.

Vandel a trouvé chez Delange un vieux numéro à moitié carbonisé de Paris Coquin, revue qui porte bien son nom. En compagnie de Yasmine, amie de Stéphanie, la petite troupe se rend chez les amis de Thanatos, une association de pornocrates sensée réaliser et promouvoir des films d’horreur et dont le siège se situe dans de vieux entrepôts. Une entrevue qui ne donne rien. Par contre deux bouquinistes leur ont prêté des numéros anciens de Paris Coquin. En couverture du numéro en partie brûlé figurait Daguerra, top modèle des années 30, à la plastique impressionnante.

Yasmine, atteinte d’un petit coup de blues, téléphone d’une cabine publique à son patron et ami, Salomon, le directeur de l’agence Arkham, un cabinet d’investigation spécialisé dans la résolution d’affaires que les autorités officielles n’ont pu solutionner. A son retour, elle est accueillie par les cadavres des journalistes.

Ses amis de l’agence Arkham la prennent en charge et Tom, pensant dérider l’atmosphère, emmène le petit groupe à San-Sébastian, à un festival de cinéma rétro, consacré cette année à Tod Browning, spécialiste des films d’horreur. Une surprise les y attend. Anna-Maria Costa, l’une des star du cinéma muet, n’est autre que Daguerra. Or l’actrice s’est suicidée au milieu des années 30, dans une vieille maison qu’elle habitait à Auch. Les mystères ne font pas peur aux membres de l’agence Arkham, au contraire, ils en demandent toujours plus. Parfois au péril de leur vie.

 

Cette histoire fantastique est surtout un hommage au cinéma d’horreur, en particulier une plongée en apnée dans la réminiscence des vieux films en noir et blanc et muets de la fin des années 20, ainsi qu’aux pin-up, même si on ne les appelait pas encore ainsi à l époque.

Le lecteur ressentira ce délicieux frisson de l’angoisse, celui qui tient en haleine et fait qu’on ne peut lâcher le livre qu’à la dernière ligne tout en regrettant qu’il n’y ait pas plus de pages. Le contraire des romans américains où l’on déplore (si, si , j’assume! ) les digressions oiseuses, surtout certains Stephen King au début de ses romans, et qu’il faut aux auteurs écrire 500 pages pour voir enfin l’action décoller. Là, c’est le contraire, l’action est présente continuellement et l’on regrette qu’il n’y en ait pas plus. Tant pis si je me répète.

Le tout est pimenté d’humour, noir évidemment.

 

Boris Darnaudet (Boris et François Darnaudet pour Daguerra) c'est mon fils né en 1990, qui à l'époque a travaillé sur trois chapitres faisant intervenir des films d'horreur.

correspondance avec François Darnaudet.

Boris et François DARNAUDET : Daguerra. Collection Arkham, éditions DLM. Parution avril 1997. 126 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Hommage
commenter cet article

commentaires

Serge 31 04/09/2015 00:21

Bonjour Paul.
Bien sûr que tu ne pouvais pas savoir... et c'est juste que j'ai été ému par ton hommage, les réactions de Pierre et Boris...
Amitiés.

Oncle Paul 05/09/2015 11:27

Bonjour Serge
Chacun possède son jardin secret, mais avec les réseaux sociaux les gens se livrent peut-être plus qu'auparavant. Du moins certains
Amitiés

Serge 31 03/09/2015 01:43

Bonjour Paul.
Je connaissais le texte de l'Anar... Il y a aussi les mots, très beaux, forts et terribles, de Pierre Pelot :
http://www.pierrepelot.fr/pierre_pelot_la_taniere/Bavardages/Entrees/2013/1/27_un_homme_est_tombe.html
Cette douleur de père est aussi en moi depuis un peu plus d’un an maintenant…
Amitiés sincères.

Oncle Paul 03/09/2015 16:40

Bonjour Serge
Merci pour le lien
Mais je ne savais pas pour toi... Désolé de l'apprendre ainsi...
Amitiés non moins sincères

Boris Lamot 01/09/2015 00:09

Merci de cet hommage Paul, merci de ce témoignage Pierre, effectivement votre brouille ne pouvait qu'être passagère. Je ne connaissais pas Boris même si nous en avons parlé plusieurs fois avec François. je sais que c'était un être fragile mais c'est contre la nature qu'un enfant meure avant ses parents. Il leur faudra beaucoup de courage pour surmonter !

Oncle Paul 01/09/2015 11:30

Moi non plus je ne connaissais pas Boris, mais j'ai lu ses ouvrages, écrits seul ou en collaboration avec François, et ce tout petit hommage tu penses bien que je m'en serais passé, car comme tu l'écris il était trop jeune pour partir...
Et je sais que François et Catherine auront besoin du soutien de leurs amis, même à distance...

pierre séguélas 31/08/2015 11:03

Tous ses amis, ses potes, ses copains, ses lecteurs sont touchés et émus par le deuil cruel qui frappe François et sa compagne. En son temps, j'avais été été bouleversé par la lecture de ce texte de L'Anarnaudet "Dans les jardins vénéneux de l'Ombre..." ( en lien http://rernould.perso.neuf.fr/_Auteurs/DarnOmbr.html). Nous pensons à vous, Pierre * Il y a quelques années, François avait quitté la liste 813 à la suite d'un malentendu (je l'avais taquiné avec une blague de potache au sujet de la sortie du Boris Vian dans la Pleiade). Nous avons récemment aplani ce petit différent.

Oncle Paul 31/08/2015 17:34

Bonsoir Pierre
Je ne connais que François pour l'avoir rencontré au Salon du livre de Paris, et depuis nous échangeons une correspondance élastique. Alors le décès de Boris ne peut que me toucher ayant lu ses livres et ceux écrits en collaboration avec François... Alors touché, ému, oui, mais dans ces cas là je ne sais pas quoi dire d'autant que je ne veux pas m'exprimer par des phrases convenues, toutes faites...
Je vais aller lire ce texte que je ne connais pas
Merci pour le lien
Amicalement

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables