Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 08:39
Serge PREUSS : Le programme E.D.D.I.

E.D.D.I. soit bon, sois bon...

Serge PREUSS : Le programme E.D.D.I.

Dans un bistrot de Belleville autour de Momo, alias Mohamed, le patron, se retrouvent les habitués : Léon, l'ex trotskiste qui connaît tous les trucs pour passer ses nuits au chaud; Karl Marx, ex-cadre du Parti Communiste aujourd'hui squatter et intermittent chez l'abbé Paul; Pierrot, titulaire du RNI - revenu notable d'insertion - géographe sans emploi et anar par conviction.

Il s'est fait virer par son propriétaire ne pouvant plus régler son loyer. Karl Marx lui donne l'adresse d'une avocate spécialisée dans les affaires d'expulsion et qui habite un taudis sans plaque professionnelle. Cherchant un endroit où dormir, Pierrot se renseigne auprès d'un copain, Bakounine, sous-chef dans un centre social. Bakounine ne s'occupe plus d'hébergement. Il est affecté à l'insertion. D'ailleurs il a reçu une note explicative mais elle a disparu. Il ignore que ce document transmis par erreur a été récupéré par un spécialiste des réparations d'erreurs administratives.

Les ennuis commencent lorsque Pierrot découvre sous un porche le cadavre d'un Polonais, puis celui d'un Tchèque flottant dans le canal Saint Martin, puis celui d'un Roumain... Point commun entre tous ces macchabés, leur situation irrégulière. Mais bizarrement, juste avant leur décès, ils se trouvaient en possession d'une coquette somme d'argent en liquide et avaient tâté de la drogue. Des overdoses fatales.

Le docteur qui avait fournit une ordonnance au Polonais ne fait plus partie de Médecins sans Limite des Pauvres. Dans un squat Pierrot apprend que le Roumain déposait des paquets dans un foyer d'accueil réservé à ses compatriotes. L'enquête effectuée par Pierrot ne passe pas inaperçue et donne lieu à concertation entre chefs de cabinet de différents ministères sur la suite à donner au programme EDDI.

La liste des cadavres s'allonge, des Africains cette fois. Pierrot reçoit une lettre recommandée à en-tête de la Santé sociale, avec un rajout : programme EDDI, lui signifiant la suspension de son RNI. En poursuivant son enquête du côté du Docteur Ange, le toubib aux ordonnances, Léon l'aperçoit en compagnie d'un haut fonctionnaire. Les deux hommes échangent documents contre argent.

Pierrot poursuit ses investigations mais il est arrêté. L'avocate, qui connaît l'un des chefs de cabinet, à qui elle a présenté Pierrot, surprend une conversation entre hauts fonctionnaires échangeant leurs points de vue sur le programme EDDI. Officiellement, Etudes et Développement De l'Insertion. Officieusement, Elimination Définitive Des Indésirables.

 

Cette plongée dans les monde des RMIstes, des marginaux, des SDF, des clodos, est tout autant un reportage sans complaisance que le prétexte pour Serge Preuss de dénoncer certaines pratiques tant de la part des médias, d'associations à caractère caritatif, ou du pouvoir politique.

Une fiction qui s'inspire de la réalité, et peut-être ne la dépasse pas. Afin de faire digérer les combines et machinations honteuses issues de cervelles n'ayant pas de problèmes financiers, Serge Preuss enrobe son récit d'un humour noir féroce et l'on se demande si c'est du lard ou du cochon.

A noter que chaque chapitre débute par une citation, dont les auteurs vont de La Boétie à Michaux en passant par Jarry et Sanisette Decaux. Quant aux dialogues, ce sont des brèves de comptoirs améliorées, à déguster sans modération.

Serge PREUSS : Le programme E.D.D.I. Série Noire N°2438. Parution novembre 1996. 144 pages. 5,55€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 21/07/2015 09:01

Vu la date de parution, il reste encore d'actualité ?

Oncle Paul 21/07/2015 15:07

Hélas Alex, oui...

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables