Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 08:27
Jimmy SANGSTER : Un mouroir de poche

Une maison de retraite modèle réduit ?

Jimmy SANGSTER : Un mouroir de poche

James Reed partage son temps entre l'entretien de sa maison, maison reçue sous forme de dédommagement après son divorce avec l'actrice Katherine Long, et quelques kilomètres de jogging sur la plage de Malibu, près de Los Angeles, la causette avec ses locataires, lui écrivain anglais de renom et elle nymphomane insatiable, et enfin sa voiture récalcitrante et caractérielle.

Katherine Long fait appel à son ex afin de résoudre un problème concernant sa fille Caroline. Un problème de drogue.

Caroline, vingt et un ans, qui avait tenté quelques années auparavant de séduire James Reed, sans succès. Caroline qui disparait en même temps que quelques deux millions de dollars.

James Reed, ex-flic anglais des stups, recherche sa belle-fille, enquête, magouille quelque peu dans une histoire légèrement compliquée.

La présence de certains personnages, de même que certains événements, pourtant prometteurs au départ de l'action, ne sont pas tout à fait définis.

 

J'avoue être resté sur ma faim. Un nouvel auteur qui pour le moment ne m'a pas tout à fait convaincu. Pour les inconditionnels du roman noir américain.

Si j'avais succombé à la tentation de chair fraîche, elle aurait hurlé au viol avant que j'ai eu le temps de rezipper ma braguette.

Jimmy SANGSTER : Un mouroir de poche (Snowball - 1986. Traduction de Simone Hilling. Série Noire n°2139. Parution juin 1988. 288 pages. 6,65€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Serge 31 26/07/2015 23:57

Bonjour Paul.
J. Sangster est avant tout un des scénaristes attitrés de la Hammer, firme anglaise dont l'âge d'or remonte aux années 1950/1960, qui revisita entre autres les mythes de Dracula et Frankenstein. Il s'est mis tard à l'écriture, rien lu de lui...
Amitiés.

Oncle Paul 29/07/2015 11:11

Bonjour Serge
C'est l'édition Marabout que je possède aussi et il est amusant que la présentation est celle de la SEPE, c'est à dire qu'il ne s'agit pas d'un roman noir ou policier mais d'un roman d'action.
Et je vois que tu as prévu d'excellentes lectures pour tes vacances, allongé sur le sable ou te reposant sur une aiguille dans les Alpes.
Amitiés

Serge 31 29/07/2015 01:59

Bonjour Paul
Tu es loin d'être en reste pour m'épater (notamment pour ta culture Fleuve noir...)
Oui, lu ton croustillant article. Du coup, je mets "L'ombre du grand mur" (j'ai la version Marabout, pas encore lue!) dans la valise de mes proches vacances. Parmi les autres passagers : Ruth Rendell ("La danse de Salomé"), Jean Mazarin ("Sondages sur la mort"). Il y aura aussi sûrement Paul Halter, Mildred Davis, Frédéric Dard... Et je devrais toujours pouvoir te lire...
Amitiés.

Oncle Paul 27/07/2015 16:28

Bonjour Serge
Tu m'épateras toujours par ta culture cinématographique !
As-tu vu mon petit article sur le bouquin de Léo Malet ?
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables