Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 14:15
Emil Richard JOHNSON : Le gang des éclopés.

Ce n'est pas de leur plein gré qu'ils ont fait un don d'organes au Vietnam...

Emil Richard JOHNSON : Le gang des éclopés.

Walter B. Sullivan n'a qu'une hâte : pouvoir quitter New-York et acheter un ranch, un ranch immense, dans le Montana.

Et ce n'est pas parce qu'il est aveugle que son rêve sera brisé, mais à cause de son secret.

S'il a laissé ses yeux au Vietnam, il a réussi à importer en fraude quelques kilos d'héroïne pure.

Son copain Baratto, unijambiste (lui aussi a fait don d'une partie de son corps au Vietnam !) est pressé de partager le secret de Sullivan et de palper du bon argent sonnant et trébuchant. Mais de vouloir s'implanter, s'imposer et créer son marché parallèle alors que la place est déjà prise, cela ne plait guère. Ce genre de concurrence en général n'est pas apprécié par les tenants en titre d'une affaire juteuse.

Les représailles commencent sous forme de coups de révolver et petites tortures amicales.

Tony Lonto et Pat Runnion, deux flics, sont chargés d'enquêter et de démêler cet imbroglio. Comme si cela ne suffisait pas, Lonto se doit de résoudre un gros problème d'ordre sentimental.

 

Emil Richard Johnson, dont la dernière traduction française remontait à 1972 (Viol à main armé SN N°1543), est un cas particulier de la littérature américaine, tout comme Caryl Chessman, Donald Goines ou encore Edward Bunker.

Impliqué dans des activités criminelles, Emil Richard Johnson échoue en prison en 1964 alors qu'une attaque à main armée tourne mal. Et c'est en prison qu'il découvre qu'il possède quelques talents littéraires. D'ailleurs son premier roman édité en 1968 obtient l'Edgar du premier roman.

Depuis il tente d'obtenir une possible réinsertion dans la société et si tout va bien il devrait sortir en 1992 (je précise que cet article a été écrit en 1989). Sa libération conditionnelle a été annulée lorsqu'il fut reconnu coupable du délit de consommation de drogues derrière les barreaux et a été à nouveau incarcéré après une brève évasion. Il est décédé le 18 décembre 1997.

Mais il ne me semble pas obligatoire de passer par la case prison pour trouver un éditeur. Il suffit d'un peu de talent.

 

Emil Richard JOHNSON : Le gang des éclopés. (Blind Man's Bluff - 1987. Traduction de Daniel Lemoine). Série Noire N°2162. Parution janvier 1989. 224 pages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Spécial Série Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables