Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 13:20

Au moins, cela ne peut être considéré comme du racolage sur la voie publique...

Jérémy BOUQUIN : Phone sex.

Accrochée au téléphone, Cynthia attend que son client se manifeste. Elle a l'habitude Cynthia, qui d'ailleurs ne se prénomme pas ainsi mais on ne va pas chipoter. Michel est un mutique.

Ses autres clients ne se conduisent pas lui, ils ont tous leurs propres réactions. Ceux qui causent beaucoup ne laissant pratiquement pas Cynthia placer une parole, ceux qui vitupèrent, ceux qui quémandent, des brutaux de la gueule, des timides, des passionnés, il y en a pour tous les goûts. Il y en même un qui parfait son éducation sexuelle en posant des questions. De toute façon, cela ne la gêne pas, Cynthia, bien cachée derrière son écouteur.

Michel ne s'exprime pas, ou si peu. Alors elle est obligée de combler les silences, et faire durer le plaisir. Elle est payée au temps passé, et plus longtemps reste le client au bout du fil, plus les piécettes tombent dans son escarcelle. Les billets plutôt, mais j'aime bien l'image sonore des piécettes.

Car Cynthia, qui est comédienne, pratique un métier pas très difficile en apparence mais qui requiert une grande imagination, une voix sensuelle et doigté avec les clients. Il ne faut pas les brusquer et les garder le plus longtemps possible. Elle est employée au téléphone rose. Elle ne fait de mal à personne, au contraire. Ils sont soulagés de l'entendre Cynthia lorsqu'elle suggère qu'elle déboutonne son corsage, que ses petits tétons pointent sous la dentelle, qu'elle glisse un doigt sur la couture du pantalon. Certains en bavent de plaisir.

Mais Michel ce soir là est en veine de confidence. Et il trouve que Cynthia a la voix de quelqu'un qu'il connait.

 

Rangée dans la collection Culissime, cette nouvelle aurait tout aussi bien pu être cataloguée comme Noire Soeur. En effet le final, particulièrement bien amené, nous démontre que tout n'est pas rose dans la vie, pas comme le téléphone, et que les à-côtés sont frangés de noir. Jérémy Bouquin laisse monter la pression tout en finesse, avec subtilité, et nombreux sont ceux qui, je le pense, vont se laisser piéger par l'épilogue.

Jérémy BOUQUIN : Phone sex. Collection Culissime. Editions Ska. 0,99€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Livre Numérique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables