Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 08:36
Eric KRISTY : Circulez !

Y'a rien à voir ?

Eric KRISTY : Circulez !

Noblard est affecté à la surveillance d'un quartier du 20e arrondissement de Paris en compagnie d'un flic de quartier nommé Roussillon.

Travail qui pourrait se dérouler sans trop de peine, s'ils n'étaient appelés en renfort sur les lieux d'un hold-up. Arrivés les premiers sur place, Noblard et Roussillon se trouvent nez à nez avec les deux braqueurs. Roussillon, perdant son sang-froid, abat l'un des jeunes malfrats, malgré l'intervention de Noblard. Bavure ? Pas bavure ?

La consigne est donnée par le brigadier Richez : Roussillon a tiré se croyant menacé. La légitime défense est le mot d'ordre. Coincé entre des chefs qui ne veulent pas de retombées capables de briser leur carrière, l'IGS la police des police qui condamne plus facilement les agents de la paix que les fauteurs de trouble, et les journalistes en mal de copie, ceux-là même qui le lendemain dénonceront le laxisme de la justice, Noblard se demande comment se sortir du bourbier dans lequel il est plongé.

La victime ne possédait pas de papiers sur lui, mais son identité est bientôt révélée, puis par recoupement celle de son compère, Marc Perez. Noblard reçoit chez lui des lettres anonymes vengeresses l'accusant de complicité. Un soir il est agressé à son domicile par Perez et la vendeuse du magasin où a eut lieu le hold-up raté. La concierge de Noblard qui lui apportait son linge est abattue avec l'arme du policier et le couple s'enfuit à moto.

Le commissaire Hérald n'est pas convaincu par les explications de Noblard qui affirme ne pas avoir reconnu ses agresseurs. Richez lui ordonne de ne pas changer d'un iota sa version des faits survenus depuis le début de l'affaire.

Noblard tente de convaincre Karine, la vendeuse, d'influer sur Perez afin qu'il disparaisse de la circulation, prêt à les aider financièrement. Mais Perez braque une armurerie. Noblard se rend chez Karine mais il arrive en même temps que Richez. Perez tire sur le brigadier, les flics arrivent en renfort et le couple est abattu.

Interrogé par Hérald, Noblard travesti les événements, déclarant que Richez avait tenu à ce qu'il l'accompagne pour une arrestation dont il pensait tirer profit.

 

Deuxième aventure à la Série Noire de Noblard, Circulez est un roman qui nous fait découvrir l'autre face du miroir sans toutefois s'apitoyer sur les malheurs du policier dans l'exercice de ses fonctions.

Un livre à lire au premier, au deuxième, et peut-être même au troisième degré. On peut y trouver une parabole en essayant de deviner à travers les lignes un message, décortiquer la trame de l'histoire en traquant les impulsions du personnage, dénigrer une corporation dans son ensemble en oubliant qu'elle est composée d'êtres humains réagissant selon les événements et les sollicitations diverses provenant des ordres, du respect, du cœur et de la raison.

Noblard est un homme normal vivant avec ses contradictions. Pour cela il se sent mal dans sa peau et ses relations avec Clara, son amie, ne sont pas toujours au beau fixe.

 

Je suis poulet trente neuf heures par semaine, pas plus. Le reste du temps je suis comme tout le monde.

Eric KRISTY : Circulez ! Série Noire N°2107. Parution septembre 1987. 192 pages. 4,90€. Disponible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric 08/09/2015 17:46

Bonjour à vous ! Merci pour vos compliments. Je n'ai pas "déserté" :-) , j'ai choisi d'exercer un métier et d'en vivre. De nombreux auteurs ont fait de même, ceux que vous citez, mais aussi mes amis Alexis Lecaye, Philippe Setbon ou Didier Cohen, parmi beaucoup d'autres polardeux. Scénariste de télévision est un vrai métier, difficile et passionnant, qui n'a, c'est vrai, que peu à voir avec la littérature noire ou policière. Mais nous nous y sommes épanouis, et avons bien gagné notre vie, c'est vrai. (Ce n'est pas cinq fois plus, mais plutôt cinquante fois!) Aujourd'hui, j'ai sérieusement levé le pied et il n'est pas impossible que je me remette à l'écriture de romans, il faut juste que je me bouscule un peu et que j'oublie les tics appris à la télé ! Amicalement,
Eric Kristy

Oncle Paul 08/09/2015 20:35

Bonsoir Eric
Effectivement, c'est le lecteur qui a écrit ce billet et non le téléphile, puisque je ne regarde jamais la télévision. Ce qui ne m'empêche pas de connaître certains scénaristes dont Olivier Thiebault. Quant à la mention qu'un scénario équivalait entre 5 et 7 romans au point de vue rémunération, je me suis fié à la conversation que nous avions eue à Grenoble en 1989... Je sais ça date... Mais je ne désespère pas vous retrouver en romancier comme le fait actuellement Alexis Lecaye justement.
Amicalement

Serge 31 29/05/2015 00:34

Bonjour Paul.
Eric Kristy a livré dans les années 80 quelques excellents romans comme celui-ci. Mon préféré reste "Un song impur" (FN Spécial Police), hommage revendiqué au style des romans de la nuit de Frédéric Dard. Hélas pour nous, lecteurs, il a ensuite privilégié la voie affadie du scénario télévisuel (mais d'autres aussi: Mazarin, Pagan, Topin... liste de désertions non exhaustive...).
Merci encore pour ton feuilleton quotidien Série Noire...
Amitiés.

Oncle Paul 29/05/2015 10:10

Bonjour Serge
Tu as raison, j'avais bien aimé Un song impur au Fleuve Noir, tout comme Horde nouvelle. J'ai rencontré Eric Kristy à Grenoble en 1989, lors du festival qui avait remplacé Reims, et il m'avait confié qu'un scénario lui rapportait autant que cinq romans environ. Alors c'est le genre de point de vue qui se défend lorsque ce ne sont que les seules sources de revenus.
Merci et à bientôt
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables