Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 10:50
Erle Stanley GARDNER : Le témoin en colère

Trois nouvelles par le créateur de Perry Mason !

Erle Stanley GARDNER : Le témoin en colère

Le témoin en colère ( The case of the irate witness - 1953 ).

La chambre forte de la Jebson Commercial Company a été forcée durant la nuit et la paye bimensuelle des ouvriers, soit 100 000 dollars, a été dérobée. Perry Mason qui se rendait à une partie de pêche est amené à défendre le principal suspect à cause d'un policier qui interprète mal ses réponses à un contrôle routier. Corbin, outre le fait qu'il a un casier judiciaire, possède des billets provenant du vol. Bergal, directeur de la compagnie depuis un an, malgré les conseils et le rapport de Nesbitt le comptable n'a pas changé le coffre jugé désuet. Il a procédé à quelques améliorations, ajoutant une alarme et demandant à la banque livrant l'argent de la paye deux fois par mois de relever les numéros des billets de 20 dollars.

 

Une histoire courte qui met en valeur les talents de Mason sans s'encombrer de fioritures descriptives ou de dialogues oiseux.

 

La chasse au papillon ( The jeweled butterfly - 1952 ).

Secrétaire de direction d'une compagnie d'assurances et responsable des potins et cancans dans le journal de l'entreprise, Peggy Castle reçoit une missive anonyme l'informant que Don Kimberley, l'un des pontes du contentieux, a rendez-vous dans une boîte de nuit avec une employée, Stella Lynn, surnommée Miss Lolo. Stella ne vient pas et Don, inquiet, demande à Peggy de l'accompagner chez la jeune fille. Ils la découvrent morte, empoisonnée au cyanure avec posée sur une de ses jambes une broche représentant un papillon, broche faisant partie d'un lot de bijoux volés et assurés par la compagnie d'assurances. Peggy trouve des morceaux de verre dans le bac à douche et une pellicule photo parmi les affaires de bureau de Stella. Elle demande à Don de la faire développer chez lui. C'est le moment choisi par l'inspecteur Nelson de faire son entrée en compagnie de Fran Bushnell qui déclare avoir connu Stella en même temps que Peter son mari et d'un autre homme Bill Everett. L'un des flacons de son labo contenant du cyanure, Don est arrêté au grand dam de Peggy qui se promet de l'innocenter. Stella était enceinte et grâce au talent de déduction de son oncle Bénédict et aux photos développées, Peggy retrouve la trace de son amant qui n'est autre que Peter Bushnell. Celui-ci avoue même s'être marié avec Stella au Mexique, mais selon Fran le divorce n'aurait pas été prononcé.

 

Une histoire un peu tirée par les cheveux et qui met en scène un personnage assez sympathique malgré ses antécédents. L'oncle Bénédict en effet est un ancien bonimenteur, charlatan, et escroc à ses heures. Il philosophe volontiers sur la femme, et pour lui il n'en existe que deux sortes, incompatibles entre elles: les séductrices et les intelligentes. Peggy démontrera qu'elle est l'une et l'autre en même temps.

 

Une femme, expliqua Peggy, remarque naturellement certains détails qui échapperaient à un homme. (page 130).

Cherchez la dépouille (The vanishing corpse - 1931, revu en 1959).

Au cours de sa tournée de surveillance sur la partie du port qui lui est dévolue, l'agent O'Hara entend un cri et aperçoit la silhouette d'un fuyard. Il s'élance et est aidé dans sa poursuite par Sidney Zoom, dilettante habitant un bateau, et son chien policier qui accule le quidam. La, plutôt, car il s'agit d'une jeune femme en possession d'un revolver dont deux balles ont été tirées. Le sac à main de Mildred, nièce du collectionneur excentrique Stanwood, contient entre autre un diamant. La maisonnée du collectionneur est composée de Wetler, le secrétaire, de Shinahara, le domestique japonais, de Rabb, un assistant et de Buntler, un vieil ami. Le bureau de Stanwood a été dévasté, une mare de sang s'étale sur la table mais le maître des lieux a disparu, laissant un testament léguant la moitié de sa fortune à sa nièce, le reste à la maisonnée, et un message selon lequel on l'aurait drogué et enlevé. Bostwich, un ami de Stanwood, qui revient d'une croisière maritime, prétend l'avoir vu assassiné à l'aide d'une dague, dans sa voiture fermée à clé, sur une jetée. Arrivés sur place les policiers découvrent une voiture vide. Une semaine plus tard le corps est découvert dans une décharge, une balle dans l'épaule, et tué à l'arme blanche. Zoom, qui aime aider son ami le lieutenant Mahoney, ne croit pas en la culpabilité de Mildred mais soupçonne l'un des familiers de Stanwood. Il suppute que le cadavre dans la voiture n'était qu'un mannequin de cire..

 

Une fois de plus Erle Stanley Gardner s'amuse à dévoiler l'identité du coupable comme le prestidigitateur sort le lapin de son chapeau. Les explications sont habiles mais aucune piste ne permet au lecteur de résoudre l'énigme par lui-même.

Erle Stanley GARDNER : Le témoin en colère. Recueil de trois nouvelles traduites par S. Hilling. Série Noire N°1604. Parution juillet 1973. 192 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables