Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 07:55
Clifton ADAMS : La loi du flingue

Dans les plaines du Far-West quand vient la nuit,

les cow-boys près du bivouac sont réunis...

Clifton ADAMS : La loi du flingue

Ayant échappé de peu à la mort, Gibbs dit Shorty est recueilli par Bohannan, un berger itinérant, anachronisme dans ce pays d'éleveurs de bovins.

Reconverti depuis quelques années dans le transport du courrier postal, Shorty constate que son agresseur s'est emparé de sa sacoche. A Hardrow, Tooms le marshal, Goldie la tenancière du saloon Haut-de-forme, et les autres villageois sont étonnés et gênés du retour de Shorty. Ceux-ci le croyaient définitivement disparu et ils ont même lynché et suspendu Courtney, un prétendu flambeur professionnel de Tascosa, suspecté d'avoir trucidé le courrier postal.

Shorty comprend, d'après l'attitude des habitants d'Hardrow qu'il est devenu indésirable, un point de vue entériné par les éleveurs de vaches de la région, John English, Paul Mason et Straiter, ainsi que par l'inspecteur de l'association des éleveurs, Sam Milo. Shorty, hargneux comme un roquet, déduit que le tireur désirait s'approprier sa sacoche et surtout son contenu.

Bohannan lui apprend que Ramon, son fils, a été tué des années auparavant et qu'il garde rancune auprès des éleveurs. En sillonnant la Prairie, Shorty évite à madame Courtney d'être abattue par Vance, le fils d'English, et Nate Corry le contremaître. Un acte dont ils réfutent l'idée. La veuve Courtney lui révèle que son mari était en réalité un détective privé engagé par l'association et qu'il avait posté deux rapports à l'adresse de celle-ci.

A Hardrow, Shorty confie Madame Courtney à Goldie et malgré les conseils du marshal s'incruste dans la bourgade. Bohannan le berger est retrouvé mort, calciné, ainsi que ses animaux; Shorty est passé à tabac par une bande à la solde d'English. Le soir même, dans le saloon de Goldie, où il couche sur le billard depuis l'incendie de sa cabane, il échappe de peu à une fusillade. Il parvient à sauver du saloon en flammes, un incendie criminel, Goldie et madame Courtney avec l'aide du marshal Tooms. Ils se réfugient dans la prison et doivent subir les assauts de Vance English et Nate Corry. Vance est mortellement blessé et Corry est lui aussi touché par les balles.

Malgré ses réticences, madame Courtney avoue avoir lu le rapport de son mari.

 

Dans le cadre d'un western, dont l'action se déroule en 1890, ce roman est en réalité la parabole sur la mainmise des puissants (quel que soit leur métier ou leur fonction) sur les faibles et de la contestation de privilèges abusifs.

Cette histoire qui se déroule dans un état américain en pleine mutation mais encore soumis à la loi des Seigneurs de la terre (cela a-t-il réellement changé ?) est une version moderne de la lutte biblique entre David et Goliath. Une lutte qui perdure un peu partout malgré les déclarations de bonnes intentions proférées à l'envi.

 

Avec sa barbe de huit jours, il faisait l'effet d'un cadavre au visage malpropre.

 

Curiosité :

Tom & Jerry ne sont pas uniquement des personnages de dessins animés. C'est également une boisson à base de rhum, d'œufs battus et de muscade.

Clifton Adams souligne également la différence entre existant entre le Marshall, représentant de la loi dans une bourgade, et du Shérif, responsable d'un comté.

Clifton ADAMS : La loi du flingue (Shorty - 1965. Traduction de M. Elfvik). Série Noire N°1098. Parution janvier 1967. 256 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Pierre Toubeau 22/05/2015 16:16

Un Clifton Adams moins original que "Un foutu métier" mais quand même très agréable à lire. Le personnage principal , coléreux voire colérique , sort de l'ordinaire.

Oncle Paul 22/05/2015 16:57

Là encore je suis d'accord avec vous
Un foutu métier est nettement plus passionnant que ce titre, peut-être parce qu'il met en scène une petite partie de l'histoire de France, avec l'armée de Bazaine comme protagoniste, pas forcément essentiel mais qui donne du piment à l'ouvrage .

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables