Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:23
Weldon SPANN : A bas la quille

Comme au bowling ?

Weldon SPANN : A bas la quille

Sa décision est prise et irrévocable. Après vingt années passées dans l'armée de l'air, Rick Flint aspire à pêcher, se marier peut-être.

Le premier soir de sa vie civile, il est abordé dans un bar d'Argenta par un inconnu qui lui propose une virée dans un club privé tenu par un ami, Malvern Gross, de l'autre côté du fleuve dans la ville jumelle d'Arcadia.

Au Playdoll club, Welcher dont la petite amie Chouchou Apple fait partie des attractions, lui présente Cora Franklin, jeune femme éblouissante et peu farouche qui l'invite à terminer la soirée chez elle. Rick accepte. Sur place elle lui offre un verre tandis qu'elle se change. Bientôt Rick sombre dans un profond sommeil.

Lorsqu'il se réveille, il a un tête-à-tête peu engageant avec un cadavre. Une fouille rapide lui permet de récupérer son revolver dont s'est servi l'assassin ainsi que ses papiers de démobilisation glissés dans une des poches du macchabée, un nommé Cameron. Il échappe de peu aux policiers et gagne le chalet qu'il a loué dans la région. Il soupçonne Welcher, Malvern Gross et Chouchou Apple de s'être servis de lui pour commettre ce meurtre.

Supposition confortée à la lecture des journaux qui lui révèlent que Cora était l'épouse de Cameron. Deux tueurs l'attendent dans son chalet mais les deux hommes subissent la loi de Rick. Il emmène les cadavres près du Playdoll et avertit la police. Puis il prend une chambre dans une pension de famille et l'une des locataires, Terry, a travaillé quelques temps au club. Par un heureux coup du hasard, elle connait Welcher, détective véreux, ainsi que Malvern Gross, et s'est liée avec Luanne la précédente femme de ce dernier.

Luanne lui apprend que Malvern l'a obligée à divorcer en exerçant à son encontre un chantage à l'aide de photos compromettantes, photos prises avec la complicité de Cora alors qu'elle était sous l'influence d'une boisson droguée. Rick en déduit que Cora et Malvern avaient projeté depuis longtemps de se débarrasser de Cameron.

D'autres tueurs sont lancés à la poursuite de Rick. Ils lui tirent dessus, fouillent son chalet et emportent les deux fusils qu'il possédait. Le shérif du comté est avisé du vol, Rick préférant assurer ses arrières. Il essaie de tirer les vers du nez de Welcher afin de récupérer les photos. Welcher accepte sous la menace de l'emmener à son appartement mais en cours de route il jette son véhicule dans le fleuve. Rick parvient à se sortir indemne du véhicule.

 

Troisième et dernier roman de Weldon Spann paru dans la Série Noire, un roman écrit antérieurement à Plongeon dans le bourbier (N°1348) et à Chasseur à gages (N°1362), A bas la quille ne diffère pas beaucoup de ce dernier.

Le suspense y est absent dès le premier tiers de l'histoire et le reste n'est que situations convenues et enchaînements à répétition dans une enquête qui n'en n'est pas une. Rick Flint essaie d'échapper à des tueurs qu'il poursuit.

Il s'emberlificote dans une affaire dont il a compris tout le processus pratiquement dès le départ. L'analyse qu'il en fait (page 91) résume assez bien la situation, ensuite ce ne sont que délayages.

Ce roman de 248 pages n'a que la consistance d'une nouvelle, aussi brève que le passage de Rick de la vie militaire à la vie civile.

 

La vie civile est décidément bien trop dangereuse, mon colonel. Je rêve d'une bonne petite planque bien pépère, du côté du Viêt-Nam, par exemple !

 

Curiosité :

Knucks qui au début du roman est portier du club privé où est convié Rick Flint prend peu à peu du galon et se voit soudainement intronisé comme associé de Malvern Gross.

 

 

Weldon SPANN : A bas la quille (Discharge to danger - 1969. Traduction de C. Wourgaft). Série Noire N° 1379. Parution novembre 1970. 256 pages. 4,00€. Disponible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables