Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 12:25

Effet Haine...

Stanislas PETROSKY : Haine 13.

Lorsque l'on sort d'une maison d'arrêt des Hauts-de-Seine et que l'on veut rejoindre Caen, sans débourser un fifrelin, le meilleur moyen pour ce rendre dans la capitale bas-normande, c'est de faire du stop, et principalement sur une route nationale, voire départementale.

Pourtant le narrateur n'est pas chaud. Emprunter la RN 13, c'est bien, le seul petit problème réside justement en ce nombre 13, synonyme de malheur.

Pourtant il doit s'y rendre à Caen, et il sait quand et pourquoi. Il a un petit compte à régler avec une fille qu'il a connu et l'a déçu. Elle l'avait balancé aux policiers pour une histoire d'herbe, qu'il ne lui aurait pas échangé en contrepartie d'une petite coucherie. Mais si elle était belle et sculptée comme une déesse grecque, sa prestation au lit n'avait pas convaincu notre narrateur, qui en réprimande ne lui avait pas donné la botte de foin désirée. Du coup, elle l'avait dénoncée pour viol et il s'était retrouvé en cabane.

Tout ça c'est du passé, et route vers la dulcinée à qui il réserve un chien de sa chatte.

En cet été 1976, le soleil donne, et personne ne s'arrête, pas même un routier. Vraiment ils ne justifient pas leur qualificatif de sympa...

Enfin un bon père de famille, du moins c'est l'impression qu'il donne, lui propose de monter à bord. Seulement, y'a un truc. S'il devine que Quinquin, c'est un surnom donné au narrateur à cause de la couleur de ses cheveux, a passé de longs mois à l'ombre, il reste obscur sur sa vie professionnelle, familiale, publique et privée. Quinquin déblatère, d'autant mieux que l'autre lui refile le volant, histoire de se reposer. Et Quinquin se pose des questions.

 

Ancré dans un style qui a fait florès dans les années cinquante et soixante, avec quelques réminiscences de faits divers dont les plus anciens se souviennent encore, Haine 13 est une nouvelle qui dépasse la limitation de vitesse.

Le langage employé relève de l'argot de grand-papa, d'Audiard, de Simonin, d'Ange Bastiani, du compréhensible et de l'imagé. Mais c'est surtout à un autre auteur auquel j'ai pensé, décédé à la fin des années 70 dans un accident... de voiture. Il s'agit d'André Duquesne, alias Peter Randa.

Alors hommage ou coïncidence, peu me chaut, Stanislas Petrosky est un auteur que je découvre avec plaisir et dont j'aurai l'occasion de présenter non plus une nouvelle mais un docu-roman prochainement.

 

Stanislas PETROSKY : Haine 13. Nouvelle. Collection Noire Sœur. Editions Ska. Version numérique. 1,49€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Paul - dans Livre Numérique
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 01/04/2015 09:35

Le style un peu daté ne gène-t-il pas la lecture ?

Oncle Paul 01/04/2015 12:57

Non Alex. L'action se passe dans le courant des années 1970 mais se réfère à une histoire plus ancienne. Donc le style est en phase avec l'époque. Il eut été malhabile de la part de l'auteur de s'exprimer comme aujourd'hui avec les verlan des jeunes de banlieue que les adultes essaient d'imiter.

Sibylline 31/03/2015 21:54

Bonne idée! ;-)

Oncle Paul 01/04/2015 12:58

Un petit plaisir personnel pour saluer l'anniversaire de la vieille dame, moins vieille toutefois que le Masque

Sibylline 31/03/2015 16:50

Mais tu en lis 2 par jour?!?!

Oncle Paul 31/03/2015 17:29

Quand même pas... Mes articles sur la Série Noire avaient été rédigés pour Les Années Série Noire parues chez Encrage, 5 volumes sous la direction de Claude Mesplède. Je les réaménage en supprimant la fin qui donnait la solution.

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables