Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 13:47
Jacques SYREIGEOL : Vendetta en Vendée.

Hommage à Jacques Syreigeol décédé le 25 mars 1992.

Jacques SYREIGEOL : Vendetta en Vendée.

Sûr que Marc n'aurait jamais pris cette jeune auto-stoppeuse s'il avait pu penser un seul moment que ce geste de complaisance envers son prochain lui retomberait sur les épaules sous la forme d'une poigne virile émanant d'un gendarme.

En prison le Marc !

Accusé de viol alors que la jeune Marie était non seulement consentante mais avait provoqué ce rapprochement épidermique dans les maïs par des sollicitations manuelles.

Faut dire que Marc, la cinquantaine avancée, ne connaissait plus guère les joies du simulacre de la procréation qu'avec des partenaires féminines fugaces et épisodiques, sa femme ayant depuis longtemps décidé que le devoir conjugal pour elle c'était terminé.

Et pour avoir batifolé avec une jeunette pas du tout farouche, non seulement il se retrouve en prison, mais de plus ses maigres biens mobiliers et immobiliers s'évanouissent peu à peu, sous la cupidité de sa femme et de sa famille.

Faites preuve de gratitude après, alors que la famille vous tourne le dos au moindre pépin. Seul Luc, son copain d'enfance, le réconforte moralement et financièrement. Marc se trouve assommé par ce coup du sort. Et quand il sort de prison, dans sa tête mûrit une vengeance bien compréhensible et légitime.

 

Cette histoire, dont une grande partie provient d'un fait-divers réel, Jacques Syreigeol l'a située en Vendée, son pays d'adoption. Mais elle aurait tout aussi bien pu se passer dans le Sud des Etats-Unis tant on sent une communion d'esprit, plus qu'une influence, avec des auteurs comme Faulkner, Erskine Caldwell ou John Steinbeck.

Le maïs, la chaleur, le personnage de paysan naïf et celui de la jeune garce en puissance qui a compris qu'on ne mène pas les hommes uniquement que par le bout du nez.

Un livre qui se lit avec plaisir et qui fera peut-être réfléchir les conducteurs mâles qui espèrent toujours dégotter sur leur route une bonne fortune et parfois une compensation maritale.

Un roman qui appelait d'autres, d'ailleurs Jacques Syreigeol a récidivé avec des romans plus approfondis et travaillés qui sont Une mort dans le Djebel (Série Noire N°2242) et Miracle en Vendée (Série Noire N°2260), mais la construction du récit ne pouvait être employée deux fois, un piège qu'il a évité par la suite.

 


Le passé, c'est comme le vin quand on le débouche, si on le boit pas il aigrit.

 

Jacques SYREIGEOL : Vendetta en Vendée. Série Noire N°2220. Parution mars 1990. 192 pages. 6,65€ (disponible).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Papou 26/03/2015 15:28

La sagesse c'est d'éviter les pièges en évitant les rencontres fortuites....ou bien c'est la vieillesse, je ne sais plus.
Le Papou

Oncle Paul 26/03/2015 18:12

Et le piège c'est de vieillir sans avoir fait de rencontres fortuites ? Je ne sais pas si c'est bien sage tout ça...
Amitiés Papou

Boris 25/03/2015 18:19

J'ai rencontré 3 ans de suite Syreigeol au Mans (au début des années 90). Il venait juste de prendre sa retraite et assouvissais son rêve d'écriture. Un polar paysan, ça changeait dans le paysage plutôt urbain. En plus rigolo. Il en a écrit un 2e, ensuite, il a laissé éclater son talent dans son roman sur la guerre d'Algérie. Œuvre qu'il portait en lui depuis toujours. Ensuite, il est mort.
Parcours exemplaire et digne d'intérêt. Je me souviens que ses romans se lisaient très bien et tenaient la route (surtout le dernier ; les autres étaient plus des pochades).

Oncle Paul 26/03/2015 10:13

Bonjour Boris
J'ai connu Jacques Syreigeol lors d'un repas organisé début mars 1990 par Pascal Polisset au Mans. Un monsieur charmant dont j'avais lu ce roman dans la nuit afin de pouvoir en parler avec lui. Puis je l'ai rencontré à nouveau au Mans et à Saint-Nazaire...
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables