Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 13:31
Michael CAREY : Un poulet à frire

Mais auparavant il faut le plumer !

Michael CAREY : Un poulet à frire

L'inspecteur George Bithell traque sans relâche les auteurs de loteries clandestines, entre autre Guido Cintio.

Pour arriver à ses fins, il s'adjoint les services de Lévy Itzik, un petit bookmaker, et espère obtenir de cet indicateur des éléments pour mettre fin à la carrière de Cintio. Lors d'une perquisition il prend sur le fait quelques membres de la bande de Cintio mais ceux-ci, dont Ravitz l'homme de main, sont rapidement libérés sous caution.

Bithell s'intéresse de près à la secrétaire-comptable de Cintio, la jeune Dulcie Hyde. D'après les renseignements fournis par Itzik, une partie de crap doit se dérouler dans un garage désaffecté. Bithell organise une rafle. Les joueurs dont Paddy Fleish dit Paddy le Porc, sont arrêtés. Cintio s'interpose, une arme à la main. Bithell n'a d'autre recours que de lui casser le poignet. Les journaux accusent le policier de brutalité tandis que Paddy le Porc soupçonne Cintio, ou l'un de ses hommes, d'avoir renseigné l'inspecteur.

Dulcie qui n'est autre que la nièce de Cintio, demande à Bithell de l'aider. Elle aurait détourné de l'argent appartenant au truand et le policier bon prince l'emmène dans une maison qu'il possède hors de la ville. Elle cache l'argent sous le parquet puis Cintio lui suggère de rejoindre l'Italie en compagnie de Russo dit la Poussette.

Bithell rencontre le sénateur Worth qui a fait acquitter Cintio vingt ans auparavant. Les démarches du policier gênent l'homme politique. Cintio obtient une entrevue avec le District-Attorney Symonds et accuse dans la presse Bithell de prévarication. Le sénateur Worth et Paddy le Porc engagent Slater afin de supprimer Cintio à la sortie d'un restaurant. Itzik, mis dans la confidence s'est arrangé pour que Bithell se trouve à proximité et l'inspecteur est soupçonné du meurtre.

Dulcie, contrairement à la lettre détenue par sa grand-mère, n'est pas en Europe. Ayant failli se faire violer par Russo, elle l'a piqué avec une épingle à chapeau le laissant pour mort. Bithell est inculpé d'homicide sur la personne de Cintio et il n'a guère confiance dans les méthodes de son avocat, Samuel Blau.

Si la collusion entre le sénateur Worth et Paddy le Porc ne fait aucun doute, il faut la prouver. Et la priorité est de retrouver Dulcie. Le secrétaire de Worth propose à Bithell de charger au maximum Paddy, Worth restant dans l'ombre. Mais le sénateur décède dans un attentat, sa voiture ayant été piégée. L'audience au tribunal commence sous de mauvais auspices, l'avocat ne faisant pas le poids face au District-Attorney.

 

Ce roman n'est pas sans rappeler l'atmosphère de la célèbre bande dessinée Dick Tracy, les truands possédant des surnoms évocateurs. D'ailleurs Cintio ne se prive pas de référer à ce héros mythique en déclarant avec mépris à Bithell : Pauvre Dick Tracy à la manque ! On ne fait pas de cinéma.

Quant aux scènes de tribunal, elles ne sont pas sans évoquer d'autres pages célèbres dues à Erle Stanley Gardner, Blau cependant n'atteignant pas la stature de Perry Mason.

 

Citation :

Le bien, c'était tout ce qu'on pouvait faire sans se laisser prendre. Le mal, c'était quand on était pris et qu'il fallait payer.

 

Michael CAREY : Un poulet à frire (Doomed - 1966. Traduction de Jean Rosenthal). Série Noire N°1020. Parution mars 1966. 192 pages.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables