Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:12
Day KEENE : Le canard en fer-blanc.

N'est pas un canard laqué, quoique...

Day KEENE : Le canard en fer-blanc.

Emprisonné pour avoir tué au cours d'une rixe un colonel d'armée, Jim Bishop se morfond dans sa cellule, attendant son passage devant le peloton d'exécution.

Un jour par semaine les prisonniers peuvent recevoir la visite de leur femme, de leur fiancée, ou d'une prostituée. Le jour de l'amour.

La veille de son exécution, Conchita, une jeune femme, rend visite à Bishop lui prodiguant quelques manifestations amoureuses. Ce n'est qu'un subterfuge. Dans le secret de la cellule, elle lui apprend que son exécution sera tronquée. On a acheté le commandant de la place, les fusils seront chargés à blanc et Bischop pourra s'évader.

Tout se déroule comme prévu et une voiture le conduit dans une villa. Quelques personnages l'attendent, des Argentins péronistes en exil qui fuient le nouveau régime de leur pays. Crégo, le chef du groupe, Don Diego, la señorita Valdez, Mike et Jaime les deux frères, Conchita plus quelques hommes de main. Bishop doit convoyer Crégo, Don Diégo et Conchita jusqu'à Buenos Aires afin de retrouver Maria, la sœur de Conchita.

Bixhop récupère son vieil avion, le Canard en fer-blanc, le remet plus ou moins en état de voler et c'est le départ. Après quelques aventures périlleuses et des journées de vol, Bishop se pose près d'une hacienda non loin de la capitale. Don Diégo et Crégo rejoignent la ferme tandis que Conchita et Bichop bivouaquent près de l'avion. La nuit un inconnu tente de les tuer. Bishop et Conchita se rendent à Buenos Aires pour y apprendre que Don Diégo a été arrêté par la police et a mis fin à ses jours. Puis ils manquent de se faire coffrer dans un cabaret par des policiers commandés par le capitaine Umbria. Conchita conduit alors Bishop dans l'appartement où elle vivait en compagnie de sa soeur.

 

Le canard en fer-blanc est plus un roman d'aventures qu'un roman policier ou un roman noir. Day Keene utilise tous les ingrédients utiles à cette sorte d'ouvrage. le trésor, l'aventurier au grand cœur taraudé par un amour malheureux, la jeune fille amoureuse et farouche, les pannes d'avion, les réparations en pleine brousse, etc. Il met en scène les péronistes et le fantôme du dictateur déchu, mais s'il fustige celui-ci c'est moins pour mettre en cause sa politique que sa propension à s'entourer d'adolescentes, en organisant des ballets roses.

Il faut remarquer que Bishop et Conchita ne consomment pas leur amour avant de voir leur union consacrée par un prêtre, comme dans En ménageant ma petite santé, même si parfois leur envie est difficile à réfréner.

 

Citations :

Toutes les femmes ont, au fond d'elles-mêmes, un petit côté catin.

 

Il n'y a pas de vitamines plus utiles à la croissance et au développement d'un régime sain et honnête qu'une presse libre, à condition qu'elle raconte la vérité, évidemment.

Day KEENE : Le canard en fer-blanc. (Red Star south - 1956. Traduit par F.M. Watkins). Série Noire N°345. Parution décembre 1956. 190 pages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Papou 17/01/2015 14:52

Ça me dit vaguement quelque chose mais il y a bien longtemps.
Le Papou

Oncle Paul 17/01/2015 17:27

Alors là, cher Papou, je ne peux rien pour toi sauf te mettre sous hypnose et te faire avouer si tu l'as lu ou pas
Amicalement

Serge 31 17/01/2015 01:21

Bonjour Paul.
Le prolifique Day Keene mérite une réhabilitation éditoriale.
Dans les années 60, adaptation ciné plaisante de Jacques Poitrenaud, avec le jeune Roger Hanin. A vérifier, mais je crois que l'ami Michel Lebrun contribuait aux dialogues...
A te suivre demain pour une autre SN...
Amitiés.

Oncle Paul 17/01/2015 17:26

Bonjour Serge, je suis tout à fait d'accord avec toi. Ses romans étaient solides, bien construits, et puisque Rivages Noirs à réédité ou édité Goodis, Thompson et quelques autres, il ne serait pas farfelu que Day Keene figure à leur catalogue
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables