Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 08:48
Antoine DOMINIQUE : L'archipel aux gorilles.

Gare au goriiillle... !

Antoine DOMINIQUE : L'archipel aux gorilles.

Lors d'une plongée sous-marine sur les bords de la Méditerranée, Géo Paquet, dit le Gorille, découvre un cadavre et dans un petit étui une assiette en métal. Celle-ci, une fois nettoyée, laisse apparaître en surimpression un château, un chemin en pointillé et une croix.

Il s'agit du château de Madrid qui domine la montagne de Beaulieu-sur Mer. Facile dès lors de repérer le lieu indiqué par la croix; Géo se sert d'une carte qui le conduit à une grotte. Il visite le lieu peuplé de chauve-souris en compagnie de sn ami le commissaire Blavet de la Sécurité du Territoire.

Une nouvelle assiette est mise au jour avec une fois de plus sont représentés un château, un chemin et une croix. Ces ustensiles mènent le Gorille, ses amis du port de Beaulieu, Mature, Marc-Aurèle et Blavet jusqu'au Chant des Oliviers. Une maison située près de Fayence dans laquelle vivent Loison, le propriétaire, Lionelle, sa fille dite la Biche, Pistrel, le gardien, et son fils Pascal.

Toutes ces allées et venues ne passent pas inaperçues de la part des estivants, principalement des touristes étrangers. Hollamburger, un Hollandais, Rock Sillepan, un Américain, et un couple de Britanniques, Dany et Diana dite la Divine.

Pascal a disparu de la circulation. De forte corpulence il ne peut cependant pas être confondu avec le cadavre retrouvé en pleine mer. Géo rencontre Bibi, une forte femme, tante de Pascal, mais elle déclare ne rien savoir. Pourtant, dès que le Gorille a le dos tourné, elle court au Chant des Oliviers et sur le port de Beaulieu. Commence un chassé-croisé entre tous ces protagonistes, touristes inclus. Le but de ce signe de piste pour adultes : découvrir un trésor de guerre enfoui par un Allemand à la fin de la Deuxième guerre Mondiale.

Antoine DOMINIQUE : L'archipel aux gorilles.

 

L'Archipel aux Gorilles date et a mal vieilli. Une histoire légèrement abracadabrante et farfelue qui, réécrite, pourrait figurer parmi les ouvrages pour adolescents. Seuls pôles d'attraction, seuls centres d'intérêts, tous les passages ayant rapport avec les évolutions sous-marines. Qu'il s'agisse de la découverte du cadavre ou du combat entre Pascal et le Gorille. Un roman découpé en deux parties, la seconde étant nettement plus violente et réaliste que la première.

 

Curiosités : Sillepan, le nom de l'Américain, est l'anagramme de Spillane, auteur à la mode à cette époque. Et c'est peut-être le premier roman édité en Série Noire dans lequel le lesbianisme est évoqué. Bibi et la Divine se connaissent et pratiquent le culte de Lesbos.

Le titre le plus connu de cette série est sans conteste Le Gorille vous salue bien. Il a été adapté au cinéma par Bernard Borderie en 1958 avec Lino Ventura dans le rôle du Gorille. Deux autres romans furent adaptés mais cette fois c'est Roger Hanin qui endossait le rôle de Géo Paquet.

 

Citation :

Le Gorille entendait son cœur faire boum dans sa gorge.

 

Antoine DOMINIQUE : L'archipel aux gorilles. Série Noire N°265. Parution août 1955. 190 pages.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Papou 14/01/2015 16:00

J'ai lu les Gorilles dans ma jeunesse. J'ai été Lino et même Roger Hanin, faut le faire. Je ne suis pas surpris que cela est mal vieillit. Mais j'en garde de bons souvenirs.
Amicalement
Le Papou

Oncle Paul 14/01/2015 16:37

Moi aussi Papou, surtout les premiers. Dire que cela avait un succès fou, pour cela d'ailleurs qu'ils avaient été adaptés au cinéma...
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite revue de la littérature populaire d'avant-hier et d'hier. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables