Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 15:55

Les bonnets rouges sont de retour ?

Renaud MARHIC : Le dossier Bug le Gnome.

Un gamin en pyjama rouge, affublé d'un bonnet, en plein milieu de la Très Grande Cathédrale, cela dépasse les bornes ! Gaby, le veilleur de nuit depuis un demi-siècle n'avait encore jamais été confronté à une telle situation. Et malgré ses soixante-dix ans passés, il n'hésite pas à s'élancer sur les traces de ce trublion, quatre-cents marches à monter pour rejoindre la flèche. La flèche de la Très Grande Cathédrale, mais faut dire que le gamin c'est aussi une flèche. En fait de gamin, il s'agit d'un bonhomme qui le nargue, avec ses petits yeux ronds bleu acier sous de gros sourcils froncés et sur une moustache touffue.

Gaby fait sa déposition au commissariat de la Grande Cité, mais personne ne veut prendre en compte sa déclaration. Même pas Gustave Flicman, le jeune policier qui vient de se faire bousculer par un éléphant rose. Réflexion faite, ce n'est que la femme du commissaire Velu qui telle une furie culbute tout sur son passage. Une erreur de transmission de message, et un ménage qui capote. Velu avait écrit à sa chère et tendre : Poupoule (c'est un petit surnom aimable), as-tu pensé à acheter des merguez ? message qui, vous en conviendrez, n'est pas de nature à semer la semoule de couscous aux quatre vents de la discorde. Seulement cette impétueuse épouse aurait reçu la communication suivante : Bouboule, as-tu pensé à te jeter de la falaise ?, ce qui bien évidemment ne peut que mettre en boule la réceptrice de cette boulette de la communication. Et quand Gustave consulte sa montre, en fin de journée, à 17h00, celle-ci indique 04h00 du matin. Fuseau horaire de Vladivostok. Encore un patelin que Gustave est incapable de situer sur une carte.

Et tout va de mal en pis. Pourtant il avait été sermonné lors de sa première aventure (voir L'attaque du Pizz' Raptor) et il a bien appris sa leçon, il ne faut pas croire en l'existence des Lutins Urbains. Donc il n'y croit pas, pourtant les événements qui viennent de se dérouler et ceux qui vont suivre, que je n'évoquerai qu'avec parcimonie, vont l'inciter à changer d'opinion.

Une affichette apposée sur la vitrine d'un commerce, une boulangerie pour être précis, annonce la tenue d'une conférence à l'Université d'Onirie avec le Professeur B. en blouse blanche et Loligoth. Ou encore il aperçoit une silhouette ressemblant traits pour traits et couleur de bonnet identique, au personnage décrit par Gaby le veilleur. Les becs de gaz, qui ne sont plus à gaz mais électriques s'éteignent lors du passage du gnome, comme pour le saluer. Gustave le suit jusqu'à une décharge, pardon une déchetterie selon l'appellation officielle en vigueur, et le voit afficher un sourire béat à la vue de tous les frigos, postes de télévision, ordinateurs bons pour le recyclage car ayant atteints la fin de leur espérance de vie programmée. Sans oublier de parler du Troll ou du Supérieur Inconnu qui se déplace en moto. Et autres événements et épisodes auxquels notre jeune ami va être confronté et lui qui ne veut pas croire aux Lutins Urbains, va être servi.

Evidemment ceci est une extrapolation dans un monde féérique de notre monde actuel. Et ce court roman n'est pas uniquement destiné aux enfants comme le titre de la collection tendrait à nous le faire croire. Bug le Gnome (aurais-je oublié de vous le présenter ?) est une entité à laquelle nous sommes quotidiennement confrontés, dans notre vie professionnelle ou au cours de nos loisirs. Juste au moment ou vous alliez vous servir de vos téléphone portable, celui-ci refuse obstinément de fonctionner, de même que votre ordinateur, ou tout autre appareil moderne dont vous avez un besoin immédiat et qui est indispensable alors que lorsque vous ne le possédiez pas, vous le jugiez superflu. Et Bug le Gnome passe par là, et c'est le chambardement. Et il n'est pas le seul, car les Lutins Urbains, qui ne le sont pas toujours urbains ou policés, constituent votre environnement sans que vous le sachiez. La sorcellerie de nos ancêtres s'est adaptée au goût, mauvais goût, du jour.

Sous des dehors humoristiques, Renaud Marhic nous montre que nous sommes devenus esclaves du progrès, et que, comme nous ne pouvons le combattre, autant essayer de s'y adapter avec philosophie. Souriez, vous êtes peut-être espionné ! Ce n'est pas pour autant qu'il faut bouder votre plaisir de la lecture, au contraire, Bug le Gnome est un antidote à la morosité.

Renaud MARHIC : Le dossier Bug le Gnome.

Renaud MARHIC : Le dossier Bug le Gnome. Les Lutins urbains N°2. Editions P'tit Louis. Collection Romans Jeunesse. Parution le 1er octobre 2014. 136 pages. 8,50€.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude LE NOCHER 05/10/2014 20:57

Salut Paul
J'en parlerai aussi.
La mise en page progresse, tu vois.
Amitiés.

Oncle Paul 06/10/2014 10:03

Bonjour Claude
Je me doute bien que tu ne vas pas laisser passer Renaud Mahric, un auteur sympathique.
Grâce à tes conseils avisés, je commence à mieux maitriser l'emplacement des images. Reste plus qu'à trouver le truc pour coller deux ou trois photos sur la même ligne, et ce sera presque bon. Quand je pense qu'Over blog innove en régressant, cela me fait sourire jaune...
Amitiés

Présentation

  • : Les Lectures de l'Oncle Paul
  • Les Lectures de l'Oncle Paul
  • : Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
  • Contact

Recherche

Sites et bons coins remarquables